Au Brésil, le métissage se retrouve dans les assiettes !

Intéressons-nous à la gastronomie de « l’éternel pays d’avenir » qui réserve quelques surprises.

Les plats typiques et traditionnels sont très nombreux au Brésil, la raison : le fort métissage qui a marqué ce grand territoire tout au long de son histoire, d’abord influencé par le Portugal qui colonisa le Brésil pendant près de deux siècles, puis par les Natives. La gastronomie brésilienne est donc autant métissé que leur musique est rythmé. 

Toute cette histoire chargée d’influences africaines, portugaise et indigène se retrouve dans leurs assiettes et donne lieu à des plats surprenants et riche en variétés. Pour vous donner une idée, chaque région à plusieurs spécialités mais toutes ces spécialités sont servies dans tout le pays. Par exemple, on trouvera partout le Feijao tropeiro, mais c’est une spécialité du Minas Gerais (un état du Brésil) cuisiné à base d’haricots, de bacon de saucisses et de farine de manioc. Mais la charcuterie ne fait pas l’unanimité, l’Acarajé, par exemple est un plat assez simple qui vient de Bahia (ancienne capitale des colonies portugaises), il est très nutritif composé de pâte de haricots noirs et de fruit de mer frits. Autre particularité, c’est un plat sacré de la religion de Condomblé, une religion qui s’inspire énormément des pratiques religieuses africaines et qui est surtout présent dans le Nordeste. Quant à l’Amazonie, sa spécialité est le Pato no Tucupà, un plat riche en épices, c’est du canard au jus de racine de manioc assaisonnée avec du sel, de l’ail, de la chicorée, et un piment parfumé, plus important encore, il est composé de jambu – une plante que l’on trouve essentiellement dans cette région – et qui elle aussi est légèrement pimentée. En bref, mieux vaut avoir la tête bien accrochée et de la patience, puisqu’il ne faut pas mois de 24 heures pour déguster un Pato no Tucupà.

Enfin pour remplir les verres, on trouve le vitamina de abacaté, une sorte de smoothie à l’avocat mélangé à un peu de sucre et de lait. Si vous êtes plutôt soda, il faudra absolument goûter le Guaranà Antartica, comme son nom l’indique il est composé de guaranà : une plante brésilienne contenant de la caféine. Et on ne peut pas non plus passer outre la spécialité brésilienne par excellence : la bière, elle est généralement servie givré notamment dans les régions les plus chaudes.

Sinon, tout comme, il existe une variété de cocktails brésiliens, ils sont généralement sucrés, parmi les plus appréciés, on trouve le Batida, un smoothie avec une variété de fruits et du cachaça (l’alcool de référence au Brésil), les vendeurs le font généralement juste en face de vous. Enfin, le Caipirinha, déjà connus dans quelques bars français, et boisson nationale au Brésil ! est composé de cachaça, de sucre et de citron vert avec les fruits de vos envies.

Jamila Chafii

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s